PETITS RAPPELS POUR ECLAIRCIR LES ESPRITS

 

"Introduction au monde des télescopes"
Marcus SCHENK
Ebook proposé par Astro-shop.fr à télécharger ici gratuitement

 

 

I / Notre Système solaire
 
Le système solaire est constitué du Soleil, de planètes (les 8 principales, mais aussi les planètes naines), de comètes, d'astéroïdes, et de poussière gravitant autour de lui.
 
 
1.1 / Le Soleil
Le Soleil est une étoile naine qui se compose de 74 % d'hydrogène, de 25 % d'hélium et d'une fraction d'éléments plus lourds. Il tire son énergie de réactions de fusion nucléaire qui transforment, dans son noyau, l'hydrogène en hélium. La température s'élève à plusieurs millions de degrés à l'intérieur du soleil et 6000°C à sa surface.
 
 
1.2 / Les Planètes
Une planète est un corps céleste qui - est en orbite autour du Soleil - a éliminé tout corps se déplaçant sur une orbite proche - possède une masse suffisante pour que sa gravité l'emporte sur les forces de cohésion du corps solide et la maintienne en équilibre hydrostatique (forme sphérique). On compte 8 planètes.
 
Mercure est la planète la plus proche du Soleil, ainsi que la plus petite et la moins massive. Mercure n'a pas de satellite naturel et ressemble par ses cratères à la lune. Mercure n'a quasiment pas d'atmosphère.
 
Vénus ne possède aucun satellite. Il s'agit de la planète la plus chaude, avec une température de surface supérieure à 450°C côté jour, maintenue essentiellement par l'effet de serre causé par son atmosphère.
 
La Terre est la plus grande, la plus massive et la plus dense des planètes internes. L'atmosphère terrestre est radicalement différente de celle des autres planètes avec 21 % d'oxygène. La Terre possède un satellite, la Lune, le seul satellite significativement grand des planètes telluriques du système solaire.
 
Mars est la quatrième planète du système solaire. Elle possède une atmosphère ténue, principalement de dioxyde de carbone, le plus grand volcan du système solaire (27km) "Olympus Mons" et deux petits satellites naturels (Démos et Phobos).
 
Jupiter est composé essentiellement d'hydrogène et d'hélium. Sa forte chaleur interne crée quelques caractéristiques semi permanentes dans son atmosphère, comme des bandes de nuages ou la Grande tache rouge. Jupiter possède 63 satellites connus ; les quatre plus gros, Ganymède, Callisto, Io et Europe, présentent des similarités avec les planètes telluriques, comme le volcanisme. Ganymède, le plus gros satellite du système solaire, est plus grand que Mercure.
 
Saturne est connue pour son système d'anneaux, possède des caractéristiques similaires à Jupiter, comme sa composition atmosphérique. Elle possède plus de 60 satellites connus ; deux d'entre eux, Titan et Encelade, présentent des signes d'activité géologique.. Titan est le seul satellite du système solaire à avoir une atmosphère substantielle.
 
Uranus "roule" sur son orbite car son axe de rotation pointe le soleil. Uranus possède 27 satellites connus, les plus grands étant Titania, Obéron, Umbriel, Ariel et Miranda. 
 
Neptune possède 13 satellites connus. Le plus grand, Triton, est géologiquement actif et présente des geysers d'azote liquide. Triton est le seul grand satellite placé sur une orbite rétrograde.
 
 
1.3 / Les comètes
Les comètes sont de petits corps du système solaire, généralement de quelques kilomètres de diamètre, principalement composés de glace et de poussières. Lorsqu'une comète entre dans le système solaire interne, la proximité du Soleil provoque la sublimation et l'ionisation de sa surface, créant une queue : une longue traînée de gaz et de poussière. Certaines comètes reviennent régulièrement (Halley, Hale-Bopp) d'autres ne passent qu'une fois près du soleil.
 
 
1.4 / Les étoiles filantes
Les comètes laissent des particules sur leur orbite. Lorsque la terre traverse ces zones de " poussières ", les particules s'échauffent par frottement avec l'atmosphère et brûlent. On appelle cela une étoile filante.
 
 
 
II / Qu'y a-t-il après le système solaire ? : Le ciel profond !
 
2.1 / Les étoiles
Les étoiles sont classées suivant leur éclat ou magnitude et leur couleur. La couleur dépend de la température à la surface de l'astre qui peut changer avec le temps, suivant la période de sa vie.
Les étoiles sont parfois doubles (albiréo) voir multiples L'intensité lumineuse de l'ensemble peut varier suivant des périodes régulières, mais qui diffèrent suivant les étoiles.
Regulus, Spica, Arcturus, Alcor et Mizar, l'étoile polaire
 
 
2.2 / Les amas ouverts
C'est un groupe d'étoiles liées entre elles par la gravité. Le nombre d'étoiles varie de quelques dizaines à des centaines voir des milliers. Le plus proche amas ouvert est constitué des étoiles de la Grande Ourse.
Les étoiles s'éloignent très doucement, en fonction des perturbations extérieures.
Amas ouverts : M44, La Crêche
 
 
2.3 / Les amas globulaires
C'est un amas stellaire très dense, contenant typiquement environ 100 000 étoiles, regroupés dans un espace sphérique. Leur densité est ainsi nettement plus élevée que celle des amas ouverts.
On compte 150 amas globulaires dans notre Galaxie. Mais il en existe sans doute d'autres, indétectables car masqués par le centre galactique.
La plupart des amas globulaires sont très anciens et se sont probablement formés en même temps que leur galaxie hôte. L'amas M53 !
 
 
2.4 / Les nébuleuses
Une nébuleuse désigne un objet d'aspect diffus composé de gaz raréfié et/ou de poussières interstellaires. Certaines nébuleuses émettent elles-mêmes leur lumière, d'autres la réfléchissent seulement, d'autres enfin absorbent seulement la lumière. La couleur des nébuleuses dépend de leur composition chimique. Elles ont des origines variées 
 
 
 
III / Les Objets Extragalactiques
 
3.1 / Les Galaxies
Une galaxie est une région de l'Univers où naissent et se concentrent les étoiles (en moyenne 200 milliards, ainsi que du gaz et des poussières. Elle peut avoir des formes variées spirale (comme la notre) elliptique, irrégulière.
La galaxie à laquelle appartient le soleil s'appelle la Voie Lactée. C'est notre galaxie. Elle fait 100 000 années-lumière. Le ciel de printemps est riche en galaxies, de toute forme, notamment dans les constellations du Lion, de la Vierge et de la Chevelure de Bérénice
 
 
3.2 / Groupe de Galaxies, Amas de Galaxies, Superamas de Galaxies
Comme les étoiles, les galaxies sont regroupées. La Voie Lactée fait partie du "Groupe Local" auquel appartient la galaxie d'Andromède. Cet ensemble fait partie d'un superamas et ainsi de suite 
 
 
 
IV / Mesures astronomiques
 
En 1 seconde la lumière parcourt ≈ 300 000 km dans le vide
1 année-lumière (a-l) = la distance parcouru par la lumière en 1 année ≈10 000 000 000 000 km
1 parsec ≈ 3 années-lumière ≈ 30 000 000 000 000 km
1 unité astronomique = 1 UA ≈ 150 000 000 km ≈ distance Terre - Soleil
Etoile la plus proche ≈ Proxima du centaure à 3 a-l
Distance de M31, Galaxie d'Andromède ≈ 3 millions d'a-l
La magnitude mesure l'éclat d'un astre. Plus la magnitude est grande moins l'astre est brillant. La magnitude visuelle limite se situe autour de 6 et dépend de votre oeil, du site et du ciel. A l'oeil nu, on peut voir 6000 étoiles.
 
 
 
 
V / Catalogues 

Pour classer les objets du ciel voici deux exemples de catalogues.
- Le catalogue Messier : Cet astronome de Louis XIV recensa une centaine d'objets à ne pas confondre avec des comètes, principal sujet d'étude à cette époque. Les objets sont dénommés M1, M2, ...
- New General Catalogue : Ce catalogue de Dreyer (fin 19ème s.) rassemble plus de 8000 objets !